Ce livre est un témoignage exceptionnel d’une personne atteinte du VHC.

Tout y est dit, décrit, senti dans un style personnel où l’interferon joue un rôle bien particulier.

Il faut lire ce livre pour sentir ce que VHC veut dire au quotidien avec et sans traitement.

Pour moi sa lecture a eu l’effet d’un uppercut. Impossible de m’en détacher tant qu’il n’a pas été terminé.

Vous pourrez le commander ici.